Ateliers d’Écriture

– Ah bon, on peut écrire ce qu’on veut ?
– Oui.
– Tout ?
– Oui.
– Vraiment tout ?
– Oui.
Quelques rires et une porte s’ouvre. Tout à coup, en trois mots.
Est-ce qu’on peut écrire si on fait des fautes ?
Est-ce qu’on peut écrire si on est en France seulement depuis quelques mois ? Est-ce qu’on peut écrire si on n’a pas d’imagination ?
Je ne réponds plus aux questions… c’est oui.

Puis, je distribue du papier, des stylos colorés et lance le chronomètre.
L’atelier alterne entre silences qui ne laissent entendre que le bruit du stylo sur le papier et écoute suspendue quand un texte est lu à voix haute.
Entre les deux : rires, questions, passage de feuilles, surligneurs fluos et gommes.
Je me prête au jeu, j’écris avec eux. Je ne suis pas un modèle. J’essaie de me replonger dans mes souvenirs de collège.
Les deux heures passent vite. “C’est déjà fini ?”
Il ne me reste qu’à leur laisser entrevoir, que ce n’est pas fini, non, justement, que ce n’est peut être que le début.

Amélie Armao

Vous souhaitez organiser un atelier d’écriture ?

Quelques ateliers

Partenaires : Scènes Vosges, Le Théâtre de la Manufacture, Le Labo des Histoires,…

J’ai bien aimé l’atelier écriture. Car on peut s’exprimer, écrire ce que l’on pense, nos idées, les choses qui nous plaisent, rire et s’amuser.

Je pensais ne pas avoir d’inspiration mais en fait, si. J’ai bien aimé mettre notre travail en commun. Je trouve ça cool de pouvoir partager les textes que nous avons faits.

J’ai cru que j’allais trouver ça hyper dur et un peu ennuyant. Mais au final, c’était cool et facile.

Moi, j’aime pas trop écrire mais là, je me suis fait plaisir. J’ai mis du fantastique dans mes textes et j’ai adoré ça !

J’ai bien aimé, surtout quand on échangeait ce qu’on avait écrit, et que, comme c’était sur l’école, tout le monde était au même niveau.

J’ai aimé parce que c’était drôle et qu’il y avait des bonnes histoires.
J’ai adoré : on a rigolé, on a parlé, on a écouté, et tout ça, ça me fait progresser.

Ça m’a beaucoup plu. On crée des liens entre nous, on arrive à mieux écrire, à constituer des histoires.

C’était bien, on pouvait discuter sans lever la main.

J’aime bien l’atelier, car je peux m’exprimer. Je peux rigoler, je peux m’amuser, je peux me tromper en écrivant. Il y a des idées différentes de mes camarades, je peux inventer des histoires bizarres.

L’atelier, ça m’a donné encore d’écrire des histoires ! un spectacle même ! un moment de détente.

C’était bien, j’voudrais le refaire puis ça me donne envie d’écrire des histoires.

Demande de renseignements

Pour nous protéger des robots, veuillez nous écrire via le formulaire ci-dessous pour initier le contact. Nous serons ravis de vous répondre ensuite par email.

4 + 13 =